Paupières du jour

Pour écouter la nouvelle cliquez sur le carré vert



Téléchargez

Commentaires

1. Le lundi, décembre 3 2007, 09:50 par Prax

Sentiment fusionnel paroxysmique.
Ou peut être la traduction d'une inquiétude très féminine face aux hommes qui les dévorent des yeux ?

De toutes façons, il faut toujours se méfier des hommes qui écrivent des poèmes platoniques, ils ne pensent en fait qu'à consommer.

2. Le mardi, décembre 4 2007, 15:41 par Rosa

friser le regard, membranes délectables, j'ai beaucoup aimé; quant à se nourrir de l'être aimé, on le fait tous, un rien plus platoniquement...
Bravo pour l'angoisse d'outre-estomac!!Où vas-tu les chercher?

3. Le mercredi, décembre 5 2007, 11:53 par mamé

l'amour mortel, n'y a t-il vraiment plus que cela qui interpelle, à voir le succès des experts et autres séries similaires. la femme objet du désir masculin, ègorgée, mutilée et même mangée...; bien sûr ça retourne les tripes comme toutes tes histoires, mais je préfère quand ça se passe plus au niveau du coeur qu'au niveau des intestins. Une femme morte, même artistiquement positionnée est toujours un cadavre. Mais voilà, tu as enfin réussi à me faire réagir...

4. Le mercredi, décembre 5 2007, 15:09 par Jorael

Nous nous étions dit :

Valérie Nimal asks:
Is there a secret link between cannibalism and love?
October 13th 2007

Jorael: L'appropriation. Le cannibalisme a rarement été pratiqué pour des raisons alimentaires, mais bien pour des motifs spirituels et rituels : l'appropriation de l'autre, de sa force, de son âme, de son esprit. Cette question fait de toi une grande possessive.

Valérie Nimal: c'est exact!


Il n'y a pas de hasard.
Bravo, c'est tràs joliement mis en musique.

5. Le jeudi, décembre 6 2007, 10:59 par VN

@prax: joli mot!
@ Rosa: Juste inspirée par les faits divers.
@mamé: J'avais lu une dépêche de l'agence Belga : "Le cannibale mexicain José Luis Calva Zepeda a séduit sa dernière victime, Alejandra, avec des poèmes et des roses, mais l'a étranglée, puis découpée..."
@Jorael: Tous cannibales? L'appropriation, nous en jouons. Nous consommons, nous détournons, nous digérons l'information pour la retranscrire et la faire ingurgiter à nos lecteurs...

Merci à vous toutes et tous!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.valerienimal.com/podcast/index.php/trackback/43

Fil des commentaires de ce billet